Avis de joueur de Castle Clash

Bonjour à tous,

Cela fait quelques mois que je me pose une question existentielle : Faut’il que j’écrive ou non sur ce jeu qui me prends entre 45 et une heure de ma journée et qui de plus en plus, à mon sens, s’éloigne de ce qui m’avait fait l’aimer au départ ? Mais voilà, hier, j’étais aux #BéninBlogAwards et … inspiré par tant de talents, je me suis décidé à ne plus attendre et à écrire.

Donc ce jeu c’est Castle Clash !! Je m’y suis lancé à une autre époque de ma vie (il y a deux années) parce que celle avec qui je sortais à l’époque passait une grande partie de son temps libre sur Clash of Clan, jeu concurrent et un peu plus célèbre, rempli de gags, mais qui a mon sens avait la fâcheuse tendance à pousser les joueurs à passer par la case CB (Carte de Crédit). Pour tout dire, il fût un mois où j’avais calculer qu’elle avait mis un peu moins de 70 euros dans l’achat de gemmes pour l’accélération des constructions, des troupes et autres..

Bref, ancien gros joueur, détenteur d’une PS3 à l’époque et désireux de ne pas allumer mon PC pendant qu’elle jouait, je me suis lancé à la recherche d’un jeu simple, attractif, pas trop gourmand en ressources matériel, et suffisamment intéressant pour m’empêcher de m’ennuyer au bout de deux semaines, sans s’appeler Clash of Clan .. Et j’ai fini par trouver Castle Clash. Une perle au moment où je l’ai eu enfin sur mon terminal. Pour une première expérience, au bout de quelques jours j’avais tout compris, presque tout capté et j’étais opérationnel..

Le truc qui fait plaisir dans le bouzin, c’est que sans payer, pour peu que l’on soit un peu patient, et qu’on accepte de subir (beaucoup), il est possible d’avoir une excellente expérience joueur au bout de quelques temps. Ma première base de héros, mon premier héros, Démon de glaces, les premiers rushs où on se croit tout puissant, on fonce, on fonce et.. On passe la barre de 5.000 de puissance et on rentre dans un autre monde.. Celui des combats avec des héros légendaires. Et on découvre le gouffre qui vous sépare des top level. On se met à rechercher activement les « bons » légendaires (genre pas paladin, pas de succube, pas atlanticore).. Non j’ai cherché le Duc pendant de longs mois. Car passé 30.000 de puissance, on se rend compte que les joueurs sont divisés en deux groupes : Ceux qui ont le duc et ceux qui ne l’ont pas..

Bref, au bout de quelques mois, le duc est tombé. J’étais à 67.000 de puissance et j’étais prêt depuis longtemps à l’accueillir ce bâtard. Je l’ai monté très vite jusqu’au second plafond de verre : Skel.. Un Héros survitaminé que tout le monde, à un moment, dans ce jeu a rêvé avoir … et que je n’ai toujours pas. Un skel 200 avec un bon « disperser » vous démonte une team entière les doigts dans le nez. Du coup, j’ai appris à ruser, étudié à fond mon « Bélier » et su l’utiliser les yeux fermés pour qu’il lance son sort juste au bon moment pour que ce Skel ne ressuscite pas. Et j’ai pris de la puissance, encore et encore. À 90.000 de puissance, je rasais de bases de joueurs à 180.000 de puissance avec un peu de technique. Et .. IGG nous a sorti « Anubis » …

Nouveau plafond de verre. Démesuré Anubis. Même avec la bonne technique, il était capable d’engager tout seul, une team entière. Donc grande a été ma joie le jour où, je me suis vu offrir Anubis deux semaines après sa sortie. Comme pour le duc, j’étais prêt, je l’attendais, lui ou un Skel. 10 min après, il était évolué, et le lendemain, il était évolué 2. Plus aucune base n’a plus été en sécurité sauf celle où un autre exemplaire attendait (et parfois cela n’a pas suffit). Bref, enfin j’étais confortable à 130.000 de puissance, ne cherchant même plus Skel, quand … IGG nous a sorti Rose mortelle… Nouveau plafond de verre.

On se plaignait de Skel et d’Anubis.. Et bien, aucun des deux n’arrive à la cheville de cette gârce et de ses bubules. A fond, elle seule éradique toute votre team dès que vous posez vos troupes. Il m’a fallu quelques semaines et 15.000 de puissance pour mettre en place une technique à peu près correcte contre elle. Technique que je ne révélerais pas ici, mais qui fonctionne assez bien. Et tout cela sans avoir dépensé un sous pour aller plus vite. Et je me rends compte que j’attends avec impatience le prochain défi d’IGG en terme de héros. Rockno .. ? Même pas assez intéressant pour qu’on en parle. Goulhem, Anubis avec un Duc et un Cupid à distance suffisent largement.

Maintenant ce que je n’aime pas dans ce jeu :

Rose Mortelle : Elle m’oblige à une longue préparation alors que parfois le temps est compté.
Duels d’escouades : Je déteste !!! Les grosses CB (Cartes bancaires) auront toujours de meilleures chances à ce mini-jeu.. J’ai cessé de mettre mes gemmes dans l’achat de nouvelles tentatives. Je me contente du tirage de base point !!
Le royaume perdu : Mérite une relooking total. Les même teams tout le temps => ennui total d’autant plus que les récompenses cessent d’être intéressantes à partir du moment où vous pouvez faire des sommets infernaux avec vos potes de guilde.
Arène : Un gros plafond de verre autour de la 150ème place pour moi. Je n’ai jamais réussi à aller plus haut. Toutes les teams adverses contiennent un Voltanica, un skel, une rose mortelle et Michael au moins. Même avec toute la meilleure stratégie, impossible de jouer contre ça. J’ai cessé d’y aller simplement sauf pour les quêtes.
Les armures (J’avais oublié ) : Difficiles à comprendre, compliquées, coûtent un bras (ou une jambe c’est fonction), mais surtout, on peut très bien jouer sans.
Pour le reste, c’est un excellent jeu dans l’ensemble. Une communauté assez active et des mises à jour régulière. Sans compter qu’on peut tout à fait devenir redoutable sans mettre un euro en achat. Globallement j’aime et je recommande fortement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *